Saut de puce au Hasliberg: trois activités à ne pas rater!

Panorama au Hasliberg

De la région du Hasliberg, je ne connaissais jusqu’alors que les pistes enneigées du grand domaine skiable. Mais cette semaine, alors que les deux grands étaient en camp, j’ai découvert les lieux en été, avec Marius, qui a fêté ses cinq ans sur place. Autant te dire tout de suite: j’ai adoré la version estivale de ce magnifique coin situé dans l’Oberland bernois.

Alors oui, le Hasliberg, c’est assez loin. En train depuis Genève, j’ai mis plus de 4h30, entre trois trains (avec wagon enfant, ouf!) et un car postal. Ce n’est pas forcément la porte à côté, mais c’est une super destination à ajouter dans un “road trip” helvétique, ou si tu es de passage autour d’Interlaken (voir mon article de juillet 2020 sur le sujet). Et cela vaut la peine même si l’on n’a qu’une poignée de jours devant soi!

Que tu prévoies d’y passer deux-trois jours ou que tu y séjournes plus longtemps, voici donc trois activités à ne pas manquer par ici.

Le chemin des boules en bois - Kugelweg

Une super balade à réaliser depuis Bidmi, qui est une station intermédiaire de la télécabine qui monte au point culminant du domaine, Alpen Tower, à 2’250 m. On achète les boules aux guichets des remontées mécaniques ou dans les différents commerces de la station; certains hôtels et maisons de vacances les mettent également à disposition de leurs visiteurs.

Une fois les boules en poche, c’est parti pour 11 parcours divers et variés, le long d’un chemin qui traverse forêts et pâturages, et qui descend jusqu’à Hasliberg-Reuti. Petit·e·s et grand·e·s ont beaucoup de plaisir à faire aller les boules sur les parcours, à voir laquelle descend la plus vite, à leur faire franchir les obstacles et à les regarder virevolter dans différentes installations… C’est à la fois poétique, ludique, et les enfants avancent sans aucun problème. Nous avons mis environ 90 minutes pour descendre, mais tout dépend du temps d’arrêt aux parcours de boules.

À noter: la super place de jeux du restaurant “Bärgbeizli Bidmi” est vraiment très chouette, cela vaut la peine de s’y arrêter au départ, avant de commencer le chemin des boules en bois!

Les chemins des nains du Hasli - Muggestutzweg

L’histoire des nains du Hasliberg fait partie de ces légendes populaire qui se transmet de génération en génération. Le plus connu de ces nains est aussi le plus âgé, il s’appelle Muggestutz. C’est lui qu’on suit sur deux chemins; pour notre part nous avons fait le tronçon entre Mäglisalp (une autre station intermédiaire de cette télécabine qui monte jusqu’à Alpen Tower) et Bidmi.

Muggestutz aimerait faire un cadeau à son épouse, Raurinde, et il se met en chemin dans la vallée des nains pour trouver ce présent. En route, il vivra (et fera vivre aux enfants) de nombreuses aventures, par exemple quand il doit faire sécher des pives grâce à un ingénieux système, entrer dans une grotte ou trouver une coccinelle dans un labyrinthe géant… Il rend aussi visite à d’autres nains, dont les maisons ponctuent le trajet, et qui sont décorées et aménagées avec beaucoup de tendresse (par exemple la petite lessive qui pend!), et à l’échelle des nains, donc des enfants, qui peuvent y entrer, jouer avec les accessoires, et même mettre les bonnets des petits nains.

Le chemin est agréable et bien balisé, d’une durée de 5 km environ, en descente entre prairies et forêts. Nous avons fait une pause en route et rôti des cervelas sur une des nombreuses places aménagées (avec bois à disposition!) que l’on trouve en route. Marius a été totalement pris par cette légende, il a beaucoup aimé. Si nous avions eu plus de temps, nous aurions probablement fait le second chemin (de Käserstatt à Lischen), car l’histoire continue et c’est vraiment une jolie manière de faire marcher les enfants.

À noter: l’histoire du Muggestutz est aussi illustrée et le livre est disponible à l’Office du tourisme et dans les commerces du village. Il est traduit en plusieurs langues, notamment en français, et c’est bien utile de lire l’histoire avant de se mettre en route ou au retour, pour connaître tous les détails de l’histoire de Muggestutz.

Le lac du Hasliberg

Quand il fait beau et chaud, quoi de mieux qu’une petite baignade en fin de journée? Le lac du Hasliberg est parfait pour cela, nous y avons été toutes les fins d’après-midi après les différentes balades. Il y a un chouette espace pour les petit·e·s, délimité par des rochers, et qui officie comme pataugeoire. Les plus âgé·e·s peuvent profiter d’une eau plus profonde et des joies du paddle avec une superbe vue sur les montagnes… Paysage de rêve et enfants ravis, que demander de plus?

Il y a un petit bar (où l’on paie l’entrée au lac sur un principe d’auto-annonce) où l’on trouve à manger et à boire, mais également des parasols gratuits, des jeux de plage ou encore des livres… L’endroit parfait pour un apéritif ensoleillé!

Mais encore...

Obligations familiales et télétravail obligent, nous ne sommes restés que trois jours! Mais nous aurions volontiers prolongé notre séjour, tant la région semble regorger d’activités et de balades sympathiques en moyenne montagne. La commune comporte plusieurs centralités, toutes reliées par le car postal. Cela peut être un peu déroutant, au début, car l’on doit parfois se déplacer en car ou en télécabine pour rejoindre un point de départ de balade. Mais on s’y fait très vite, et les enfants adorent tous ces moyens de transports qui sortent de l’ordinaire.

Pour préparer ta visite, je t’encourage à te rendre sur le site haslital.swiss, mais également sur le site des remontées mécaniques www.meiringen-hasliberg.ch, qui regorge d’informations! Et je suis à disposition si tu as besoin d’autres informations, n’hésite pas à me laisser un commentaire.

Bon été!

Louise

Juillet 2021

Laisse ton commentaire!