En Suisse! Mes meilleures applications

Cet été, on a bien écouté le Conseil fédéral et on part en vacances… en Suisse! 🙂 Si j’ai plusieurs autres sources d’information et d’inspiration pour planifier mes escapades et virées dans notre bien joli pays, j’avoue que j’utilise aussi différentes applications qui me sont bien pratiques au quotidien. Alors oui, on pourrait aussi en profiter pour faire une digital detox, mais là n’est pas le sujet de cet article… Voici donc mes applications “swiss made” préférées pour planifier mes trajets, excursions et randonnées:

  • Swiss Map: les cartes topographiques suisses dans ton téléphone! Pas besoin d’acheter différentes cartes pour passer du 1:100 000 au 1:25 000 lors de la planification de ta promenade. Alors c’est vrai, l’abonnement annuel est relativement cher pour une application (chf 38.-), mais cela reste moins onéreux que l’achat des cartes à la pièce. Et la possibilité de télécharger des zones de 10km x 10 km permet de retrouver son chemin même lorsque le réseau se fait faible. À condition d’avoir suffisamment de place sur son téléphone, et de la batterie, évidemment! Je trouve que c’est un bon complément à l’application SuisseMobile (voir ci-dessous).
  • Mobile CFF: l’application qu’on ne présente plus, qui permet de planifier ses trajets en transports publics dans toute la Suisse: bus, trains, bateaux… tous les moyens de transports sont répertoriés. On entre son lieu de départ, la destination choisie, et l’horaire est fait! À noter qu’on peut également prendre des billets grâce à l’application (tous les tarifs possibles, même dégriffés) ou utiliser la fonction EasyRide, qui se rapproche probablement de FAIRTIQ (voir ci-dessous), mais que je n’ai jamais testée.
  • FAIRTIQ: l’app pratique si on ne sait pas exactement dès le départ quel trajet en transports publics on va faire. Faut-il prendre un bus à l’arrivée à Zürich? Est-ce que la zone choisie dans l’agglomération bâloise est la bonne? Si je prends trois fois le bus, est-ce que cela ne vaudrait pas la peine de prendre une carte journalière? Plus besoin de se poser ce genre de questions avec FAIRTIQ: on appuie sur START au moment de commencer son trajet, et c’est parti jusqu’à destination, où l’on appuie sur STOP (héhé!). L’application est intelligente: à la fin de la journée, elle calcule automatiquement le tarif le moins cher (en fonction des paramètres type “demi-tarif” par exemple) et c’est celui-ci qui sera débité, même si tu as multiplié les trajets. En cas de contrôle du billet, pas de stress: tu montres le QR-code correspondant au contrôleur ou à la contrôleuse.
  • Swiss Travel: l’application de Suisse Tourisme qui regroupe un certain nombre de fonctionnalités si tu fais le touriste en Suisse, comme moi cet été 😉 Tu peux y entrer les endroits à voir, il y a des informations sur les curiosités alentours. La fonction “Bucket list” permet de ne pas oublier un endroit qu’on aurait adoré voir, et il y a un certain nombre de coupons de rabais à activer pour différentes activités. Bémol: l’application est disponible en anglais et allemand (et chinois et coréen), mais malheureusement pas en français.
  • SuisseMobile: encore une applications de cartes (<3) qui te permet d’afficher les itinéraires “officiels” de randonnées à pied, à vélo, à VTT, en rollers, en canoë… mais également les chemins à prendre en raquettes, à ski de fond, en luge, etc. lorsque la neige est arrivée. Les itinéraires sont décrits par le menu, ainsi que les différentes étapes avec le temps de marche, le niveau de difficulté, etc. On peut également ajouter des options cartographiques telles que les hébergements à proximité, les zones de tranquillité… Un bon complément à Swiss Map, notamment car cela donne des idées d’itinéraires déjà prêts!
  • Family Trips: une autre application de Suisse Tourisme, également disponible en français cette fois-ci. Tu choisis la catégorie de ton activité (Nature, Formation, Citadin, Relaxation, Aventure, Actif), tu définis si tu souhaites une activité à l’intérieur ou à l’extérieur, l’âge des enfants et si l’activité est envisagée à la journée ou à la demi-journée. Cela te sort un résultat par liste ou alors en fonction de ta localisation! Ce que je préfère faire pour ne rien louper (je suis un peu une FoMO, j’avoue), c’est laisser tous les filtres vides et m’orienter au moyen de la carte.
  • MeteoSwiss: une application météo sérieuse est évidemment indispensable pour choisir la bonne activité! Malgré les nombreuses tentations d’en essayer d’autres, je reviens toujours à celle de Météo Suisse, l’office fédéral de météorologie et de climatologie. J’aime pouvoir entrer plusieurs lieux dans les favoris, regarder la météo à quelques jours avec une idée assez précise des précipitations annoncées. Je regarde aussi souvent le radar en direct pour savoir si on va se faire rincer ou pas. Mais l’application m’avertit aussi en cas de danger d’avalanches, ou si les feux sont interdits en forêt dans la région où je suis (oui, je trouve important de savoir si on peut faire des feux en forêt pour pouvoir rôtir des cervelas!).
  • ParcsSuisses: toutes les informations sur les parcs naturels en Suisse. En effet, le réseau des parcs suisses regroupe une vingtaine de parcs naturels d’importance régionale ou nationale. Si tu es dans l’un de ces parcs, l’application est vraiment pratique: tu y trouveras les curiosités naturelles ou culturelles à ne pas manquer, des idées d’activités (sentiers thématiques, etc.), mais également des propositions d’hébergement ou même des recettes typiquement suisses à goûter. À noter que certains parcs naturels ont également leur propre application, si jamais!
  • Cantons suisses: c’est une application de jeux mais qui permet aux enfants (et aux adultes qui ne les connaissent pas, d’ailleurs!) de se familiariser avec les cantons suisses, leurs chefs-lieux et leurs armoiries tout en jouant, souvent avec des questionnaires à choix multiples et quizz de différents niveaux. Apprentissage ludique qui peut sauver la fin d’un long trajet en train… 😉
  • PeakFinder: l’application parfaite en montagne, quand tu veux savoir quels sont les sommets qui t’entourent mais que personne ne peut t’aider ou que la lecture de la carte est compliquée. Grâce à l’application, tu pointes la montagne qui t’intéresse, cela te donne son nom, son altitude. Mais tu peux aussi “survoler” un sommet et t’imprégner du lieu et des paysages environnants… c’est assez fascinant. Il est aussi pratique de pouvoir retrouver après coup le sommet sur la base d’une photo. À noter que l’application ne fonctionne pas uniquement en Suisse, mais également pour d’autres régions montagneuses.
  • PostCard Creator: c’est un plaisir de vacances depuis que je suis petite, envoyer des cartes postales, même au dernier moment! L’application PostCard Creator est géniale, car elle permet d’envoyer des cartes postales (avec une photo de ton téléphone et ton propre texte) dans le monde entier mais surtout, et c’est principalement pour cela que je l’utilise, elle offre une carte postale gratuite par 24h (envoi en courrier B, en Suisse uniquement). TROP CHOUETTE, NON?! J’aime bien l’utiliser également pour envoyer de petits clins d’œil hors vacances, lorsque j’ai une jolie photo sous la main. Il faut créer un login Post ou avoir accès à ton SwissID pour créer des cartes postales.
  • Genève Terroir: il existe plusieurs applications régionales pour mettre en valeur le terroir helvétique, mais j’ai choisie celle de Genève Terroir pour cet article. La carte interactive est très bien faite, on y retrouve les produits en vente directe, les chemins pédestres, mais également les points d’accès à l’eau ou les réserves et sites naturels. Si tu n’es pas directement à la campagne, tu peux par exemple aussi utiliser cette application pour retrouver un restaurant près de toi qui mettrait particulièrement en valeur les produits du terroir genevois (“Ambassadeurs du terroir”).

Voilà, la liste n’est certainement pas complète, alors je suis aussi preneuse de tes retours: quelles sont tes applications indispensables lorsque tu parcours nos belles contrées? Pour ma part, cet été, j’ai également installé Swiss Covid mais j’espère ne pas recevoir de notifications trop souvent…

Un très bel été et à bientôt,

Louise

Laisse ton commentaire!