Conserves de courgettes aigre-doux

Courgettes au vinaigre

C’est déjà la fin de l’été et le moment où les étals du marché ne nous proposeront plus de courgettes ensoleillées et locales est bientôt arrivé… Avant de passer aux délices automnaux, j’emprisonne donc quelques légumes pour les manger plus tard, en plein hiver, quand se fait ressentir le besoin de chaleur!

Voici une recette de conserves de courgettes aigre-doux pour emmagasiner un peu de lumière aux saveurs indiennes dans des bocaux. La marche à suivre peut paraître longue parce qu’il y a des manipulations sur plusieurs jours, mais elle n’en est pas compliquée pour autant: quelques minutes de manipulation chaque soir, et tes courgettes te feront roucouler tout l’hiver.

Oui parce que c’est délicieux en accompagnement de mets au fromages (vivement la saison des fondues et des raclettes au coin du feu, de bleu!) ou à l’apéritif avec de la charcuterie. J’ai fait mes pickles à la courgette, mais on pourrait très bien imaginer ajouter des carottes, un peu de fenouil, voire des poivrons.

Il te faudra:

Pour les légumes

  • 3 kilos de courgettes (ça paraît beaucoup, mais ça fond comme neige au soleil une fois que c’est bien imbibé de vinaigre…) et autres légumes à “pickeliser”
  • 3 oignons
  • 100 gr. de sel

Pour le sirop

  • 6 dl. de vinaigre de vin blanc
  • 6 dl. d’eau du robinet
  • 500 gr. de sucre
  • 3 à 5 cc. du meilleur curry que tu as dans ton placard
  • 1/2 cc. de poivre

Jour 1

Couper les courgettes en deux dans la longueur, puis en rondelles. Si les courgettes sont très grosses et pleines de pépins, il faut enlever ces derniers et recouper les courgettes en morceaux facilement mangeables (c’est meilleur!). Préparer les oignons en rondelles et mélanger avec les courgettes. Saupoudrer le mélange de sel et laisser reposer à couvert dans un bol/plat/saladier. Pas besoin de mettre au frigo, mais mieux ne vaut pas laisser le plat en plein soleil 😉

Jour 2

Le lendemain à la même heure à peu près, rincer le mélange de légumes à l’eau et laisser s’égoutter dans l’évier. Pendant ce temps, mettre à bouillir tous les ingrédients du sirop et verser sur les courgettes (celles que tu auras préalablement remises ailleurs que dans une passoire #ofcourse). Laisser reposer à couvert.

Jour 3

Après 24 nouvelles heures, la tension monte et les courgettes rapetissent… Les légumes prennent gentiment l’odeur et la couleur du sirop! Il faut alors les égoutter une nouvelle fois tout en récupérant le sirop, le faire bouillir, avant de le remettre sur les courgettes sagement replacées dans leur contenant de repos… Couvrir et laisser reposer.

Jour 4

Le jour suivant (quel suspense, on se croirait dans un conte pour enfants!), verser le tout dans une grande casserole et amener légumes et sirop à ébullition. Laisser frémir deux minutes et remplir tes bocaux bien propres et secs.

Les courgettes doivent être complètement recouvertes de liquide avant de fermer les bocaux, si nécessaire, fais-en recuire un peu. Une fois remplis, les bocaux doivent être vite et bien fermés!

Et c’est ainsi que le soleil entre un peu dans ton armoire en automne, puis se déploie dans ton assiette en hiver! 🙂

Bonne dégustation,

Louise

Étiquettes:

Laisse ton commentaire!