fbpx
Aller au contenu

Booster douceur du mois de janvier

Dattes fourrées à la purée de cacahuètes et enrobées de chocolat

Je ne sais pas si c’est le couvercle de stratus qui sévissait à Genève, mon DryJan intensif ou une autre cause mystérieuse, mais la semaine passée, j’avais une envie irrésistible de SUCRE! Exit les bonnes résolutions, j’ai ressorti chocolats et douceurs. L’après-midi au bureau, hop une petite boule lindor qui passait par-là, après le repas du soir, hop un chocolat tout droit sorti d’une délicieuse boîte reçue à Noël. Et hop encore un. Allez un dernier. Bref, pas gravissime, mais cette envie irrépressible m’a quand même interpellée.

Alors bon, j’ai dévoré la boîte de boules lindor au bureau, mais j’ai aussi appelé à la rescousse Sophie, qui a ouvert il y a quelques mois le cabinet Nutribiote à Meyrin, aux Vergers, et chez qui j’ai commencé à consulter en novembre. Je t’en parlerai volontiers plus longuement dans un autre article, c’est prévu ces prochaines semaines. Aujourd’hui, je voulais surtout partager avec toi DE TOUTE URGENCE la recette qu’elle m’a donnée pour essayer de répondre à cette envie de sucre, tout simplement parce que c’est un délice intersidéral tellement c’est bon! J’ai vraiment découvert les dattes à cette occasion, car c’est un fruit séché que je n’aimais pas trop petite. J’étais toujours restée sur cette impression, et j’avais complètement tort: c’est moelleux et fondant, doux et franc à la fois.

Sophie m’a dit qu’elle n’avait pas donné de nom officiel à cette petite dinguerie, je me suis donc attelée à un brainstorming intensif. Merci Ariane et Emilie pour l’aide et les fous-rires, nous sommes passées successivement par tous les états. Au final, les boosteur douceur l’ont emporté sur toutes les autres propositions. Et voici donc la marche à suivre pour les réaliser!

Pour une vingtaine de booster, il te faudra:

  • Une vingtaine de dattes séchées
  • Quelques cuillerées de purée de cacahuètes (ou d’amandes par exemple)
  • Du chocolat fondu (une demi-plaque tout au plus, il faut juste un peu de matière pour les enrober)
  • Des éclats de cacahuètes fraîches pour la déco: pas indispensable mais plaisant, comme on mange aussi avec les yeux!

Ensuite, c’est tout simple: tu fends les dattes en deux, tu en retires délicatement le noyau. A la place laissée, tu tartines délicatement de purée de cacahuètes, puis tu presses pour refermer quelque peu le fruit. Une fois que ton chocolat est bien fondu, tu trempes tes dattes dedans, et tu mets à sécher sur une grille. C’est mieux de parsemer illico d’éclats de cacahuètes pour que ça sèche avec, car le chocolat solidifie rapido. Cela conserve bien dans une boîte hermétique, ou au frigo.

Il est recommandé de n’en manger qu’un seul. A la fois! 😉 Tu m’en diras des nouvelles si tu tentes?

A plus!

Louise

Dattes fourrées à la purée de cacahuètes et enrobées de chocolat

Laisse ton commentaire!