Le gâteau facile…

A l’occasion des anniversaires des enfants, je leur demande toujours ce qu’ils veulent comme gâteau, et j’essaie de réaliser leurs souhaits au plus juste… Pour le moment, vus leurs âges, ils ont toujours été ravis du résultat…et c’est ainsi qu’on a vu des gâteaux vache ou chantier, en passant par le carrousel, le poisson, le château ou encore le camion de pompiers…  😉

Oui mais parfois, les jolis gâteaux bien décorés ne sont pas toujours forcément bons…! Souvent, les miens étaient étaient un peu « secs » voire roboratifs pour bien tenir sous la décoration. Et la décoration, on y passe un temps fou, mais c’est vite enlevé, vite mangé (ou alors carrément immangeable) et du coup très frustrant!

Et si j’aime bien pâtisser, j’avoue volontiers que j’aime avoir du temps (et la paix!) pour faire et créer. Alors en cette fin d’année scolaire de folie, j’ai opté pour la solution de facilité pour les 4 ans d’Elie: effort minimal, effet maximal! Je vous donne mon truc tout simple? D’autres y ont d’ailleurs certainement déjà pensé avant moi…

 

…mettre des playmobils sur le gâteau!

(ou des légos, des animaux en bois, des sylvanian, bref tout jouet relativement petit et pratique à mettre sur un gâteau!)

Alors si on reprend depuis le début:

  • Prendre une génoise du commerce (il est aussi possible de la faire soi-même et c’est relativement simple, mais ce n’est pas le but recherché ici… 😉 )
  • Y insérer une mousse au chocolat gourmande et savoureuse…! La recette que je privilégie (librement adaptée de Betty Bossi): dans une terrine placée au-dessus d’un bain-marie frémissant, faire fondre 100g de chocolat noir grossièrement concassé avec 3 cs d’eau, lisser, retirer, laisser tiédir. Incorporer 2dl de crème, fouettée, et des pépites de chocolat. Mettre au frais quelques heures. Si l’on aime la fève tonka, en râper une demi au moment de faire fondre le chocolat, c’est un pur régal.
  • S’il y a un deuxième étage à garnir (parfois les génoises du commerce sont divisées en trois, pour la forêt noire…), y mettre de la crème (2.5dl), fouettée avec un peu de « soutien-crème » pour s’assurer qu’elle ne revienne pas à l’état liquide. Si l’on a « oublié » les pépites ou paillettes de chocolat à l’étape précédente, c’est aussi très joli dans de la crème blanche…
  • Et donc, le must, pour les enfants: choisir quelques playmobils pour décorer leur gâteau…
  • Avantages: la décoration est réussie, elle est réutilisable, ils peuvent jouer avec après, et cela peut astucieusement remplacer un cadeau s’il y en a déjà trop! Et évidemment, on s’épargne tout le temps passé auparavant à décorer, et on se dispense de devoir croquer dans de la pâte à sucre vaguement sèche.

 

Effort minimal, effet maximal… n’est-ce pas?

Bon appétit! 🙂
Louise

laisser un commentaire