Tablettes de choc DIY

Aujourd’hui, je partage en coup de vent une recette simplissime pour de petits cadeaux à distribuer autour de soi: des tablettes de chocolat, ou plutôt des morceaux gourmands craquants-croquangs de chocolat cassé, à réaliser soi-même. J’ai trouvé cette recette dans le dernier magazine de « Swissmilk« , le site des producteurs de lait suisse. Pour cette recette, l’on peut même facilement intégrer son enfant dès 18 mois / 2 ans, notamment pour l’étape de la « décoration ».

Pour la recette, rien de plus simple: on met au four préchauffé à 60 degrés une ou deux plaques de chocolat de 100 ou 200g, sur une plaque à gâteau chemisée de papier sulfurisé. On laisse fondre une petite dizaine de minutes. Alors ici, on est un peu des puristes du chocolat noir, mais si on mélange deux plaques différentes, en ajoutant par exemple du chocolat au lait, cela peut faire un joli dessin marbré qui fera son petit effet!

Même si cela ne paraît pas fondu, on sort la plaque du four et on caresse tendrement le chocolat avec une fourchette puis une spatule pour le lisser, lui donner un aspect brillant et uniforme.

C’est à l’étape suivante que les enfants auront le plus de plaisir: on met sur le chocolat ce qu’on veut pour décorer et donner du goût: noix, caramels, bonbons de gomme, fruits confits, etc. Aujourd’hui à la maison, nous avons essayé une version « pour eux », sans rien d’autre que du chocolat, avec juste des décorations. Pour Noël et les petits cadeaux à offrir, on fera d’autres mélanges: avec des noisettes torréfiées ou même avec des cacahuètes (un peu snickers style, miam), assurément un pur régal.

On repasse tout doucement avec la spatule propre pour enfoncer un peu la garniture dans le chocolat, histoire que ça prenne avec. Puis on met le tout, plaque comprise, au minimum une heure au frigo.

A la sortie, le chocolat se casse assez facilement et peut vite fondre dans les petits doigts, il faut se dépêcher pour la manutention et le remplissage des petits sachets! Mais vous aurez là de jolis petits cadeaux maison, forcément appréciés, et bons en plus…

À noter que la recette marche aussi avec d’autres choses que des plaques de chocolat, par exemple des restes de lapin de Pâques ou de marmites en chocolat de l’Escalade. N’y’a-t-il pas toujours un moment où ça traîne et où l’on a envie que ça disparaisse sous une autre forme?! Toutefois, avouons-le, c’est bien meilleur à la fin si le chocolat utilisé est bon au départ, cela s’entend…

Bon appétit! 😉

Louise

 

1 commentaire sur “Tablettes de choc DIY

laisser un commentaire